La découverte d’un patrimoine sportif soviétique

La thèse récente de Julie Deschepper, soutenue en novembre 2019 à l’INALCO, a étudié le processus de patrimonialisation des monuments soviétiques et ses conséquences sur la mise en avant actuelle du patrimoine architectural des “avant-gardes”, comme de l’architecture monumentale des années 1930 et 1950, ou du “modernisme socialiste”. Jusqu’alors les bâtiments sportifs (stades, piscines, salles de sport) n’avaient que peu été mis en lumière, l’organisation de manifestations sportives d’ampleur mondiale (Universiades, Jeux olympiques, Coupe du monde de football) et la destruction-reconstruction de certains (comme les stades Kirov de Saint Pétersbourg ou celui du Dinamo à Moscou) ont donné l’occasion de revenir sur les contributions soviétiques à l’architecture sportive. 

Stade Dinamo, Moscou, 2008.

Au moment où s’ouvrait la Coupe du monde 2018, les “Journées du constructivisme de l’Oural 2018”  proposaient une rétrospective des programmes architecturaux sportifs  à Ekaterinburg.

Affiche des jours du constructivisme de l’Oural, 2018.

Le complexe de culture physique “Dinamo” construit dans cette ville en 1934 et conçu par V.D. Sokolov est une des traces du constructivisme appliqué au sport. https://sovietarch.strelka.com/ru/city/yekaterinburg

 

 

 

 

Complexe sportif Dinamo d’Ekaterinburg

 

Le Musée d’architecture Shchusev au même moment proposait l’exposition “Stadium architecture” qui a donné à voir aux visiteurs une collection de projets, réalisés ou non, de grands stades.

https://archplatforma.ru/?act=1&nwid=4278

 

 

 

 

 

 

 

Le lien suivant conduit vers l’article d’È. S. Akopân, le commissaire de cette exposition, sur les modifications des projets de stade central entre les années 1920 et 1950 : http://www.socofpower.ranepa.ru/files/docs/2_2018/7—.pdf

Quant à Leningrad, les archives de Saint-Péterbourg ont consacré une exposition en ligne à la construction des stades de Leningrad. https://spbarchives.ru/football_3

Le site suivant compte une section sur les monuments qui témoignent de la “diplomatie sportive et culturelle soviétique” et des traces architecturales de la “Guerre froide”. Y sont présentés le stade Kirov, le complexe sportif et culturel de Leningrad. http://coldwarlegacy.tilda.ws/page11128610.html

 

Stade Kirov, Saint-Pétersbourg, 2006.

 

 

 

 

 

Dmitrij Kozlov, historien de l’art enseignant à l’université européenne de Saint-Petersbourg, présente dans le cadre du blog “Lenin_burg” le stade constructiviste “Kirovets”.

Il a également publié deux ouvrages consacrés aux infrastructures sportives à Kazan (publié en 2017) et à Leningrad (en 2018).

.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search